Administration et utilisation de Vmware vCenter Server 4.1

 

1. Administration et utilisation de Vmware vCenter Server 4.1

Une fois vos serveurs ESX/ESXi et votre serveur vCenter installés, vous pouvez vous connecter à vCenter via vSphere Client pour administrer l'ensemble de cette solution. Entrez l'IP de votre serveur vCenter, et accédez à sa page d'administration:

2. Présentation de l'interface

L'interface de votre serveur se présente ainsi:
- En haut, un menu classique vous permet d'effectuer la plupart des tâches d'administration courantes.
- Sur la gauche, une arborescence vous permet de naviguer dans votre inventaire entre votre serveur vCenter (à la racine), vos serveurs hôtes et vos VM (au niveau inférieur).

- Au centre, vous trouverez le panneau d'administration, qui varie en fonction de votre selection dans l'inventaire (serveur vCenter, serveurs hôtes ou VM).
- Enfin, tout en bas se situe la liste des tâches effectuées, et leurs états (succès ou erreur).

3. Pour commencer

Pour commencer nous allons ajouter un premier datacenter afin de stocker l'inventaire (hôte, Vm, ISO, ect...). Faites un clic droit sur votre serveur vSphere (dans l'inventaire sur la gauche) et sélectionnez "New Datacenter".

Votre nouveau Datacenter apparait alors dans l'inventaire, en dessous de votre serveur vCenter. Vous pouvez modifier son nom en faisant un clic droit dessus, puis rename.

Maintenant, il faut ajouter des hôtes (les serveurs ESX/ESXi). Clic droit sur le Datacenter, puis Add Host.

Entrez l'IP de votre serveur ESX/ESXi, le compte root et son mot de passe.

Acceptez de vos connecter à ce serveur.

Si tout se passe bien, VMware vous affiche un résumé des informations sur le serveur hôte.

Vous pouvez alors assigner une licence d'utilisation à votre serveur.

Sur un serveur ESXi, VMware vous demande si vous voulez activer le Lockdown Mode. Si ce mode est activé, il ne sera plus possible de se connecter à distance sur se serveur. Ce serveur sera accessible seulement en local ou via vCenter.

Sélectionnez le datacenter qui va stocker vos VM.

Pour terminer, vérifiez les informations affichées et cliquez sur Finish.

Votre serveur ESX(i) doit alors apparaitre dans votre inventaire, sous votre datacenter. Recommencez l'opération pour chaque serveur installé précédemment.

4. Présentation rapide de l'interface

En cliquant sur Home , vous aurez accès à toutes les sections permettant d'administrer votre environnement virtuel.

- Search: Vous permet rechercher un objet dans votre inventaire.
- Hosts and Clusters: C'est l'affichage par défaut. Permet de gérer vos hôtes et vos VM.
- VM and Templates: Cette vue (regroupement de fonctions existantes dans d'autres consoles) vous permet de gérer vos VM.
- Datastores: Vous permet de gérer les datastores de vos serveurs.
- Networking: Vous permet de gérer vos réseaux virtuels.

- Roles: Permet de créer des rôles d'administration personnalisés (par exemple, un groupe ayant les droits d'utiliser les VM, sans pouvoir les allumer ni les éteindre.
- Sessions: Permet de voir les utilisateurs connectés, et leur envoyer des messages.
- Licensing: Permet de gérer les licences de tous vos serveurs.
- System Logs: Affiche les journaux d'événements du serveur.
- vCenter Server Settings: Permet de configurer les options globales du serveur: intervalle utilisé pour les statistiques, serveur SMTP, serveur SNMP,...
- vCenter Service Status: Vous permet de voir en un clin d'oeil si tout vas bien sur votre serveur.
- Licensing Reporting Manager: Fournit une interface centralisée pour toutes les clés de licence des produits vSphere.

- Scheduled Tasks: Permet de créer des tâches planifiées (par exemple, redémarrer un VM tout les soirs à 00h00).
- Events: Vous affiche les événements survenus sur vos serveurs.
- Maps: Vous affiche une carte de votre réseaux: vos serveurs hôtes, vos VM, vos vNetworks, ...
- Host Profiles: Vous permet de créer des profils de serveur hôte. Ces profils stockent les paramètres de stockage, de réseau et de sécurité du serveur. Vous pouvez ensuite associer ce profil à un cluster pour que les nouveaux noeuds du cluster utilisent automatiquement la configuration du profil. Vous pouvez aussi vérifier la conformité d'un serveur hôte par rapport à un profil donné et appliquez des actions correctives si besoin est.
- Custumization Specifications Manager: Vous permet d'enregistrer les informations demandées lors de l'installation d'un OS (nom, mot de passe, licence, domaine, ...) afin de les réutiliser automatiquement lors de l'installation d'une VM.