Administration et utilisation de Vmware Server 2

 

1. Administration et utilisation de Vmware Server 2

Maintenant que VMware Server est installé, nous allons voir comment l'administrer. Comme nous l'avons vu lors de l'installation, ce logiciel s'administre via une interface web. Pour la lancez, vous avez deux solutions:
- Depuis votre serveur, cliquez sur le raccourci "VMware Server Home Page".

- Ou bien depuis n'importe quelle machine sur votre réseau, lancez un navigateur web et connectez vous sur "https://NomDeVotreServeur:8333/"

Normalement, le certificat ne sera pas reconnu par votre navigateur. C'est tout à fait normal, car ce certificat est auto-signé. Acceptez le certificat pour accéder au site d'administration.

Vous arriverez alors sur une page de login:

Pour la première fois, utilisez le compte administrateur (vous pourrez par la suite accorder les droits d'administrateur VMware à d'autres utilisateurs).

2. Présentation de l'interface

Commençons par décrire l'interface d'administration.

La partie haute:

Sur le haut de la page, vous trouverez tout d'abord le menu, composé de "Application", "Virtual Machines" et "Administration". Quatres icones se trouvent juste à côté.
Et sur la droite, trois raccourcis: un vers l'aide, le deuxième vers le Virtual Appliance Marketplace (voir plus bas) et le dernier pour se déconnecter de l'application.
Nous allons décrire ici les actions réalisables depuis cette partie.

Application:

- About: Affiche les informations générales du programme, comme sa version et son copyright.
- Enter Serial Number: Permet de changer le numéro de licence entré lors de l'installation.
- Virtual Appliance Marketplace: C'est en fait un lien vers le Virtual Appliance Marketplace de VMware, où vous pourrez télécharger des Virtual Appliances.
Mais qu'est ce que c'est que des Virtual Appliances me direz vous? Une Virtual Appliance, c'est une machine virtuelle pré-configurée, avec un système d'exploitation et des programmes déjà installés.
Par exemple, vous pouvez télécharger une Virtual Appliance de Xubuntu sur le Market de VMware. Une fois sur votre serveur, vous n'avez rien à installer: lancez la VM et testez cet OS!
- Check for update: Permet de vérifier que vous avez bien la dernière version de VMware Server.
- Help: L'aide, pensez à aller y faire un tour quand vous êtes perdu!
- Log out: Permet de se déconnecter, pour changer d'utilisateur par exemple.

Virtual Machines:

- Create Virtual Machine: Permet de créer une nouvelle machine virtuelle (voir le tuto Creation d'une machine virtuelle sous VMware Server 2 pour plus d'information).
- Add Virtual Machine to Inventory: Permet d'ajouter une machine virtuelle déjà créée dans votre inventaire. Par exemple, si vous avez déjà créé des VM sous VMware Workstation et que vous voulez les utiliser sur votre serveur, copiez les fichiers de cette VM (pensez aussi au disque dur virtuel) dans le Datastore du serveur ("D:\Virtual Machines\" sur mon serveur) et importez la depuis ce menu.
- Remove Virtual Machine: Permet de supprimer la machine virtuelle que vous avez sélectionnée dans l'inventaire (sur la gauche).

- Power On/Resume: Allume la VM (ou la remet en marche si elle était en pause).
- Power Off: Eteint la VM (comme si vous coupiez l'alimentation).
- Suspend: Met en pause la VM (la VM s'éteint, mais elle redémarrera exactement dans l'état où elle se trouve actuellement au redémarrage).
Note: cette action est déconseillée pour de nombreux serveurs (comme les serveurs sous Active Directory par exemple).
- Suspend Guest: Prépare l'OS de la VM à se mettre en pause, puis met en pause la VM. Par exemple, si vous lancez cette action sur une VM configurée en IP dynamique, VMware enverra un "Release" au serveur DHCP pour libérer l'adresse. Nécessite l'installation des VMware Tools.
- Reset: Redémarre la VM (comme si vous coupiez l'alimentation et redémarriez la machine).
- Shutdown Guest: Eteint la VM de manière soft (comme si vous cliquiez sur "Démarrer" puis "Arrêter" sous Windows). Nécessite l'installation des VMware Tools.
- Restart Guest: Redémarre la VM. de manière soft (comme si vous cliquiez sur "Démarrer" puis "Redémarrer" sous Windows). Nécessite l'installation des VMware Tools.

- Take Snapshot: Permet de prendre un snapshot de la VM. Les snapshots vous permettent de sauvegarder l'état de votre machine virtuelle afin de revenir à cet état ultérieurement.
Prenons un exemple. Vous installez une VM sous Windows 7, puis vous faites un snapshot de cette machine. Vous installez ensuite un programme, qui fait complètement planter votre Windows. En revenant au snapshot fait précédemment, votre VM retournera à son état précédent (avant que le logiciel soit installé) et donc en parfait état de marche.
Ces snapshots peuvent se faire même pendant que la VM est en marche.
- Revert to Snapshot: Permet de revenir à l'état du dernier snapshot.
- Remove Snapshot: Permet de supprimer le dernier snapshot associé à la VM selectionnée.

- Enter Full Screen Mode: Lance VMware Remote Console en plein écran, une fenêtre qui vous permet d'utiliser votre VM comme si vous étiez devant son écran.
- Open in a New Windows: Lance VMware Remote Console dans une nouvelle fenêtre. Note: Cette console doit être installée en cliquant sur "Install plug-in" dans le message ci-dessous (qui aparait en cliquant sur l'onglet "Console" d'une VM).

Administration:

- Manage Roles: Permet de créer des rôles d'administration personnalisés (par exemple, un groupe ayant les droits d'utiliser les VM, sans pouvoir les allumer ni les éteindre.

La partie basse:

Sur la gauche vous trouverez l'inventaire, une arborescence avec à la racine votre serveur physique et en dessous vos machines virtuelles.
C'est en cliquant sur un objet de l'inventaire que vous choisissez sur quelle machine effectuer vos actions (par exemple, quelle machine redémarrer).

Tout en bas se situe la liste des tâches effectuées, et leurs états (succès ou erreur).

Pour terminer, vous trouverez au centre la console d'administration, qui varie en fonction de votre selection dans l'inventaire.
- Si vous selectionnez votre serveur physique:

- Ou une machine virtuelle:

3. Console d'administration du serveur physique

Cette console va vous permettre d'administrer votre serveur physique. Elle est composée de cinq partie: Summary, Virtual Machines, Tasks, Events et Permissions.

Summary

Cette page, affichée par défaut, vous présente les informations générales de votre serveur: son FQDN, l'utilisation de ses processeurs et de la RAM, la localisation et l'espace restant du datastore ainsi que les réseaux virtuels configurés.

Il existe trois types de réseaux virtuels sous VMware: hostonly, bridged et nat.
- Host only: Un réseau virtuel en hostonly ne permet la communication qu'entre vos machines virtuelles et votre serveur hôte. Ce réseau est donc totalement isolé par rapport à votre réseau d'entreprise.
- Bridged: Ce réseau virtuel connecte vos VM à votre réseau d'entreprise en utilisant une carte réseau (NIC) présente physiquement sur l’hôte. Chaque VM aura sa propre IP sur le réseau de l'entreprise, comme si c'était une machine connectée physiquement. Ce type de réseau permet donc la communication entre vos VM et les autres ordinateurs de l'entreprise.
- NAT: Tout comme le mode Bridged, NAT connecte vos VM à votre réseau d'entreprise en utilisant une carte réseau présente physiquement sur l’hôte. Cependant, contrairement au mode Bridged, vos VM n'auront pas une IP sur votre réseau d'entreprise: elles utiliseront l'IP de votre serveur hôte pour se connecter aux autres machines (d'où le nom de NAT). Les autres ordinateurs de l'entreprise ne pourront donc pas initier une connexion avec ses machines virtuelles (puisqu'elles n'ont pas leur propre IP sur le réseau).

Sur la droite de la console, vous trouverez aussi les VMware Tips et des commandes.
Les VMware Tips sont censées vous donner des astuces, mais la plupart du temps cela reste de la pub pour VMware vCenter.
Les commandes sont plus intéressantes:
- Create Virtual Machine: Permet de créer une nouvelle machine virtuelle (voir le tuto Creation d'une machine virtuelle sous VMware Server 2 pour plus d'information).
- Add Virtual Machine to Inventory: Permet d'ajouter une machine virtuelle déjà créée dans votre inventaire. Par exemple, si vous avez déjà créé des VM sous VMware Workstation et que vous voulez les utiliser sur votre serveur, copiez les fichiers de cette VM (pensez aussi au disque dur virtuel) dans le Datastore du serveur ("D:\Virtual Machines\" sur mon serveur) et importez la depuis ce menu.
- Add Virtual Machine to Inventory: Permet d'ajouter un datastore à votre serveur (le dossier peut être local ou sur un partage).

- Edit Host Settings: Permet de configurer la RAM maximum utilisée par le serveur pour la virtualisation et le fait d'utiliser ou non la SWAP.
- Edit Virtual Machine Startup/Shutdown Settings: Fonction très intéressante, qui n'est pas activée par défaut. Elle permet de faire démarrer vos VM en même temps que votre serveur, et de les stopper correctement quand celui-ci s'arrête.
- Refresh Network List: Rafraichit la liste des réseaux virtuels.

Virtual Machines

Cette partie vous affiche la liste de vos VM et leurs états (en marche, en pause ou arrêtée). L'utilisation du CPU et de la RAM est aussi affichée pour chaque machine.

Tasks

Cette partie affiche la liste des tâches effectuées sur votre serveur et leurs états (succès ou erreur).

Events

Vous affiche les événements survenus sur votre serveur (la VM N°1 s'est arrêtée, la N°2 a démarré, ...). Comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran, cette partie affiche aussi des conseils (ici, elle me rappelle qu'il faut que j'installe les VMware Tools sur ma VM Windows Server). Allez donc y faire un tour de temps en temps.

Permissions

Enfin, Permissions vous permet d'accorder des droits à d'autres utilisateurs. Vous pouvez leur accorder un rôle préconfiguré (par exemple le rôle administrateur) ou configurer un par un les droits qu'il leurs seront attribués.

4. Console d'administration d'une VM

En cliquant sur le nom d'une VM dans l'inventaire, la console centrale se transforme afin d'administrer la VM selectionnée.

Summary

Dans l'onglet Summary, on trouve l'utilisation du CPU et de la RAM de la VM, ainsi que la liste de son matériel virtuel.
En cliquant sur l'icone de chaque matériel virtuel (RAM, lecteur CD, disque dur, ...), il est possible de l'éditer (par exemple, augmenter la RAM) ou de le supprimer. Par contre, la plupart de ces actions doivent être faites une fois la VM arrêtée.

Sur la droite, on retrouve le fameux "VMware Tips" et un résumé de la VM (état, OS, version, VMware Tools, ...).

Si vous scroller vers le bas, vous verrez deux boxes: Commands et Relationships.
Pour la partie commande, la plupart des liens sont des raccourcis vers des commandes que nous avons déjà vu. Il y en a cependant trois nouvelles:
- Add Hardware: Vous permet d'ajouter du matériel virtuel (par exemple, un deuxième disque dur).
- Configure VM: Ce lien vous ouvre une nouvelle fenêtre, où vous pourrez via quatre onglets:
- Changer le nom de la VM et l'OS reconnu par VMware. - Configurer les options de boot et d'arrêt de la machine (si les VMware Tools sont installés, cela vous permet d'arrêter la machine correctement lorsque vous cliquez sur le bouton "Stop"). Vous pouvez aussi synchroniser l'heure de la VM avec le serveur hôte sur cet onglet. - Verrouiller une Snapshot (pour ne pas qu'elle soit écrasée involontairement), et appliquer ce snapshot à chaque arrêt de la machine. Cela est très utile pour créer des VM de test. - Enfin, dans la partie Advanced, vous pourrez activer ou désactiver les logs, la paravirtualisation; l'accélération, ... - Generate Virtual Machine Shortcut: Permet de créer un raccoucis permettant d'utiliser la VM selectionnée, à envoyer aux utilisateurs par URL ou à copier sur le bureau.

Console

Vous trouverez ici la Console VMware Remote, que vous pouvez lancer en plein écran ou dans une nouvelle fenêtre. Cette console vous permet d'utiliser votre VM comme si vous étiez devant son écran.
Note: Cette console doit être installée en cliquant sur "Install plug-in" dans le message ci-dessous.

Tasks, Events et Permissions

Ces trois onglets sont exactement les mêmes que ceux que vous trouvez dans la console d'administration du serveur hôte (voir plus haut). Par contre, les informations affichées ici et les droits que vous pouvez accorder (pour la partie Permissions) ne concernent que la VM sélectionnée.